Retour

Le traitement du bois par autoclave, procédé et classes d'emploi.

Le traitement du bois par autoclave, procédé et classes d'emploi.

Le traitement par autoclave est le procédé le plus largement utilisé pour préserver les bois résineux pour un usage extérieur.

La durabilité d'un ouvrage en bois est fonction des caractéristiques propres à l'essence, mais aussi des conditions de situation de l'ouvrage. Ainsi les exigences de durabilité ne seront pas les mêmes pour un bardage bois ou une construction en contact avec le sol. On parle alors de classes d'emploi : Elles définissent les usages possibles d'un bois associés à la notion de risque biologique inhérent à cet usage. Un bois devra donc être adapté aux contraintes auxquelles il sera soumis. Il y a 3 paramètres qui influencent la détermination de la classe d'emploi d'un bois : 1/ Le facteur climatique 2/ La massivité du bois, (sa densité) 3/ La conception (Est-elle drainante, ou fait-elle retenue d'eau ?). On choisira alors l'essence qui une fois préservée sera la plus apte à l'usage auquel on la destine. Par exemple certains bois ne sont pas naturellement durables en extérieur, c’est le cas de certains bois résineux comme l'Epicéa ou le Pin Sylvestre. Pour qu'ils puissent être mis en oeuvre en extérieur, ils doivent recevoir un traitement qui leur confère une durabilité adaptée.

Des bois au traitement certifié

Le label de qualité CTB B+ est délivré aux industriels qui s'engagent à respecter les normes en vigueur. Pour assurer la perennité de votre ouvrage, faîtes le choix d'un bois certifié CTB B+. C'est la marque de certification de FCBA qui atteste des performances des bois en service en termes de durabilité. Ainsi, choisir un bois certifié CTB B+ offre la garantie d'un traitement efficace pour un usage et une durée de service attendus. Lors du processus de traitement, on emploie des produits de préservation à base de matières actives dispensées en très faibles quantités et que l'on retrouve dans les domaines phyto-sanitaires et pharmaceutiques. Ils sont, bien évidemment, autorisés par la Directive Biocide Européenne, officialisés en France par décret. Ces produits sont sous certification CTB P+ qui intègre la notion d’efficacité et une évaluation santé-environnement par des experts indépendants.

Le traitement sous pression par autoclave est un système de préservation des bois qui permet d’atteindre une aptitude en classe d’emploi 3 à l'extérieur, voire en classe 4 (voir tableau des classes d'emplois en fin d'article) afin que les bois puissent être utilisés en contact avec le sol, et soumis à des humidifications fréquentes.

La préservation jusqu'au coeur par traitement autoclave sous pression, permet par la même occasion de teinter le bois. E-wood est le seul acteur à proposer ainsi 5 teintes dont deux en exclusivité : La préservation noire, qui donne au bois une couleur charbon avec de belles variations anthracites et la couleur Rose Douglas, qui préserve en classe 3 le Douglas en teintant l'aubier d'un rose du plus bel effet !

Le principe d'application :

La préservation du bois dans la masse est effectuée dans une station de traitement, consistant en un cylindre autoclave ayant pour principe une action de vide et pression permettant d'agir jusqu'au coeur du bois, à la différence du trempage qui n'agit qu'en surface. Un traitement vide et pression permet ainsi une excellente imprégnation du produit de préservation et des colorants dans le bois, dans l'aubier essentiellement (le coeur du bois, ou Duramen, est beaucoup moins imprégnable, car plus dense, mais il est aussi naturellement plus résistant). 

Les produits bois à préserver sont tout d’abord conditionnés de manière spécifique, à l'aide des fines lattes ou taquets de bois posés entre les éléments à traiter pour créer l'espace nécessaire à la circulation du produit de préservation et l'imprégnation homogène du produit. L’ensemble est introduit dans le cylindre (fig. 1).

Une fois le tunnel fermé hermétiquement, un vide d’air est appliqué à l’enceinte. On extrait l'air se trouvant à l'intérieur des cellules du bois. (fig. 2).

On remplit alors sous vide le cylindre autoclave avec la solution de traitement (fig. 3).

On applique alors une pression hydraulique de 11 bars, forçant le produit à pénétrer profondément dans le bois, la quantité de solution absorbée peut atteindre les 500 Litres par m³. Le temps de pression est variable selon la quantité cible de produit que l'on souhaite faire pénétrer dans le bois. Il faut en général 4 heures pour un cycle sur du Pin Sylvestre pour obtenir une classe 4 (fig. 4).

Après cette phase d'imprégnation sous pression, la pression d’air est relâchée. Le surplus de produit qui n'a pas été absorbé par le bois est alors renvoyé dans le réservoir pour le cycle suivant. (fig. 5).

A chaque cycle un dosimètre automatique vérifie et adapte la concentration de matière active, de sorte d'obtenir un niveau de concentration en conformité avec la norme en vigueur.

Enfin pour optimiser le cycle et retirer tout éventuel surplus, on procède à un vide final pour extraction du produit en excès dans le bois. Retour à la pression atmosphérique pour favoriser la vidange de l'excès de produit (fig.6).

Les stations les plus modernes sont équipées d'un système de vérins permettant une rotation latérale du tunnel dans le but de favoriser l’écoulement du surplus de produit non absorbé par le bois, de sorte de raccourcir le temps d'égouttage en dehors du tunnel (fig.7).


Le bois est maintenant préservé et l’ensemble est pesé pour contrôle avant mise éventuelle en séchoir, ou stockage ventilé pour permettre aux sels de se fixer dans le bois (fig.8).

Efficacité du traitement

Rétention : Quantité de produit ou matière active fixée dans le bois traité.
Pénétration :  Il existe 5 exigences de niveau de pénétration (NP1 à NP5) allant de toutes les faces traitées jusqu'à pénétration dans tout l'aubier (ce qui est autour du coeur du bois).

Rétention SP de la classe 4 : Une spécificité CTB-B+ pour des conditions d’expositions sévères, la classe 4 SP permet une protection renforcée et des durées de service supérieures à 15 ans (type piquets, retenue de terre...).

Des classes pour quels emplois... 

Nb : Référence des normes de lecture: EN 335, EN 350-2 et NF B 50-105-3, FD P 20651

Les images, et illustrations sont la propriété de E-Wood. Marque, logos et dessins déposés à l'INPI. Reproduction strictement interdite sans autorisation.